Site Loader
covid 19 deplacements

Alors que de nombreux pays accélèrent la prise de décisions concernant la crise du Coronavirus, notamment en matière de déplacements, un point complet sur les restrictions prises pour limiter les voyages, en France, mais également sur le reste de la planète.

Des frontières fermées aux 4 coins du monde

Face à la crise inédite qui a vu le jour en Chine au début de l’année, les pays se mobilisent un peu partout dans le monde pour limiter les déplacements. Ainsi, de nombreux pays, à commencer par une majorité de pays européens, ont décidé de fermer leurs frontières. C’est également le cas des Etats-Unis, sous l’impulsion de Donald Trump, qui a durci le ton ces derniers jours, après avoir été critiqué pour sa gestion laxiste en début d’épidémie.

Le point sur les principaux pays européens

Union européenne 
Les dirigeants de l’Union europénne ont décidé mardi une fermeture des frontières extérieures de l’Union pour 30 jours, afin de lutter contre la propagation du coronavirus.
 
Espagne
Ce lundi 16 mars, le gouvernement espagnol a annoncé la fermeture de ses frontières terrestres.
 
Allemagne 
La police allemande a entamé, ce lundi 16 mars, des contrôles aux frontières avec cinq pays : la France, l’Autriche, la Suisse, le Danemark et le Luxembourg.
 
Pologne
Après avoir fermé ses frontières aux étrangers dimanche, la Pologne a annulé lundi les vols intérieurs, jusqu’à nouvel ordre. La Pologne a confirmé 150 cas de contamination, dont trois décès.
 
Danemark
Le Danemark a pris la même décision ce vendredi 13 mars : l’accès à son territoire est interdit aux étrangers.
 
Autriche
L’Autriche a mis en œuvre la quasi-fermeture de sa frontière avec l’Italie en instaurant des contrôles rigoureux, dans le sud du pays, aux points de passage empruntés par les automobilistes qui doivent désormais présenter un certificat médical.
 
Slovénie
La Slovénie, qui avait annoncé  la « fermeture » de ses frontières à tous les pays étrangers, exceptés les Polonais. a précisé qu’elle mettrait en œuvre un filtrage similaire à celui de l’Autriche, sur la foi d’un certificat médical. Ces contrôles seront effectués au niveau des six points de passage qui resteront ouverts. L’Ukraine a également décidé d’appliquer cette même restriction pour moins deux semaines.
 
République Tchèque
Pour la République Tchèque, même son de cloche, le pays a également décidé de fermer ses frontières. La mesure s’applique tant aux étrangers voulant entrer dans le pays qu’aux Tchèques voulant partir à l’étranger à partir de lundi 16 mars.

Source : https://information.tv5monde.com/info/coronavirus-quels-pays-ont-ferme-leurs-frontieres-350109

Les débats sur les pénuries font rage partout en Europe

Au delà des mesures prises par les états pour endiguer la pandémie au travers de ces fermetures de frontières, c’est désormais les pénuries d’équipements de protection qui concentrent l’essentiel des crispations.

En France, où les pouvoir publics sont vivement critiqués pour n’avoir que trop peu anticipé cette crise, la pénurie de masques respiratoires est largement pointée du doigt par les médias et par l’opinion publique. Si les capacités de production doivent passer à 8 millions de pièces par semaine dès le début du mois d’avril, il n’est reste pas moins que le pays évalue ses besoins réels à 24 millions par semaine, uniquement pour les personnels soignants. Et on ne parle ici que du masque chirurgical jetable, c’est à dire le modèle le plus courant, et surtout le plus simple à produire. Pour le masque chirurgical FFP2, dont le pays manque également cruellement, notamment pour les personnels hospitaliers en contact étroit avec les malades, la situation reste là aussi préoccupante.

Dans ce contexte, les prochains jours seront donc suivis avec attention, pour connaître les capacités de production réelle de ces masques, au moment où les entreprises, notamment dans le secteur du textile, sont sollicitées par les autorités publiques pour adapter leur production et pallier ce manque d’équipements dans l’urgence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *